0
0
0
s2smodern

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Que signifie la dernière lettre de votre prénom et de votre nom de famille ?

La dernière lettre indique le type de réaction que l’on peut avoir en fonction de l’environnement ou l’on se trouve. Au niveau du prénom sur un plan personnel, quotidien vis-à-vis des autres, au niveau du nom de famille sur un plan plus social et professionnel, ainsi qu’au contact des situations extérieures.

Ces interprétations, sont évidemment à nuancer avec le reste des postes clés de la personnalité et du chemin de vie, comme toujours. Cela pourra vous donner certaines indications sur la personnalité, en mettant en rapport par exemple, la dernière lettre d’un prénom, avec la première lettre ou initiale.

(1) : Les réactions peuvent être directive, autoritaire, avec un fort désir de s’affirmer, parfois avec agressivité, dynamisme et assurance, de l’intolérance aussi. Je sais tout et je fais mieux que les autres. L’individu peut faire preuve d’autoprotection, se sentant seul face aux autres.

(2) : Les réactions peuvent être hyperémotives, recherchant la compréhension des autres, de l’empathie, un besoin de sécurité, et n’hésitant pas à collaborer ou s‘unir pour cela, par besoin d’être soutenu et accompagné. Signe d’une dépendance à autrui et affective très probable, tout cela reste fragile.

C (3) : Les réactions peuvent être impulsives, menant à une besoin de communication excessif, de recherche du contact social, avec un risque de dispersion des énergies personnelles. Tout cela est fait avec dynamisme et jovialité, sympathie.

(4) : Les réactions peuvent être limitées dans le sens, d’un certaine réserve ou fermeture d’esprit, parfois impulsif et bourru, tout cela est géré par des cadres psychologiques bien particuliers, impliquant le maintien de sa propre stabilité, des efforts sont a faire pour s’assouplir un peu plus.

(5) : Les réactions peuvent être parfois très impulsives et excessives, avec le besoin d’un échange sur le plan social, un esprit ouvert et curieux, mais une certaine instabilité domine. Cela reste très dynamique.

(6) : Les réactions peuvent être plutôt calmes et maitrisées, en apparence du moins, douces, faites de sensibilité et d’émotivité, qui fragilise le sujet, le met dans le doute, mais il reste à l’écoute des autres.

(7) : Les réactions peuvent être sont d’ordre souvent analytiques, faites d’observation, de calme apparent, l’œil malicieux, réservé, mais sur ses gardes.

(8) : Les réactions peuvent être très dynamiques, faite de franc parler, sans détours, sans tact non plus, parfois agressif aussi et intransigeant, autoritaire, mais qui peuvent cacher, une certaine sensibilité.

(9) : Les réactions peuvent être hyperémotives, altruistes, généreuses, ou détachés, égoïstes, induisant des tensions nerveuses.

(1) : Les réactions peuvent être dynamiques et volontaire, affirmés, mais instables, en dépit des apparences, il y’a une certaine dualité, qui doit être canalisée.

(2) : Les réactions peuvent être agressives, impulsives, au-delà d’un apparent calme, et d ‘une apparente maitrise, d’une grande sensibilité, et des tensions nerveuses certaines.

(3) : Les réactions peuvent être dynamiques, faites de curiosité, avec le besoin de communiquer et de créer, avec de la sensibilité, et de la mesure, prudence oblige dans les relations.

(4) : Les réactions peuvent être impulsives, avec le besoin d’être très actif, structuré, voulant tout cadrer et tout organiser.

(5) : Les réactions peuvent être impulsives, changeantes, instables, avec le besoin de bouger, d’expérimenter, tout cela avec beaucoup d’énergies à canaliser.

(6) : Les réactions peuvent être émotive, affective, faite de sensibilité, de sensualité aussi, la recherche d’amour est importante, responsabilités ou irresponsabilités.

(7) : Les réactions peuvent passer par l’analyse, l’introspection, fermeture, réserve, en se mettant en retrait, impulsivité aussi, en prenant de la distance.

(8) : Les réactions peuvent être faite de mesure ou de démesure, concrète, combative, l’équilibre est primordial, l’impulsivité aussi.

(9) : Les réactions peuvent être faites d’une grande émotivité, de compréhension ou d’incompréhension,  d’une attitude de dévouement, de sacrifice, ou de détachement complet, d’illusions.

(1) : Les réactions peuvent être nerveuses, à cause d’une grande sensibilité et émotivité, avec des tensions, le tout fait d’initiative personnelle.

(2) : Les réactions peuvent être faites de sensibilité excessive, avec le besoin d’aider autrui, d’écoute et de tolérance, dépendance affective très probable, grande intuition.

U (3) : Les réactions peuvent être d’attitude sociable, dispersées, d’agitation, par la recherche de contacts, avec affirmation de soi, par l’expression personnelle.

V (4) : Les réactions peuvent être très déterminé et sans appel, avec une grande volonté et affirmation, entêtement, obstination, imposant ses idées, impulsivité et sensibilité à maitriser.

(5) : Les réactions peuvent être instables, pulsionnelles, changeantes, impulsives, socialement dispersées.

X (6) : Les réactions peuvent être instables, affectives, émotive, fragiles, exubérantes, dispersés.

Y (7) : Les réactions peuvent être faite d’une grande réflexion, introspection, réserve, distance, de remise en question, de solitude.

Z (8) : Les réactions peuvent être puissantes, extrêmes, combatives, agressives, réalistes, parfois étranges et singulières, les apparences sont trompeuses.

0
0
0
s2smodern