frzh-TWnlendeitjakorues

Doit-on prendre en compte, un ou plusieurs prénoms ? Et tous les noms de famille ?

A la base oui, il est conseillé, de prendre tous les prénoms et noms indiqués dans l’état civil, mais…dans la pratique, ce n’est pas toujours évident.
Il ne faut donc pas rester figé sur une méthode au détriment d’une autre, seule l’expérience pourra apporter des réponses fiables et éprouvées.

La méthode à plusieurs prénoms, est surtout utilisée dans les pays anglo-saxons, et la méthode à un seul prénom convient mieux aux pays francophones, ainsi que les pays latins.
Toutefois il faudra prendre en compte les différents alphabets, si vous vous appelez par exemple, Giovanni Zacolino, l’alphabet Italien ne contenant que 21 lettres, il faudra le prendre en compte. Si vous émigrez en France et que l’on vous appelle Jean Zacolino, vous aurez une vibration supplémentaire, mais qui ne remplacera pas celle de Giovanni, sauf dans certains cas peut-être…

Toutefois dans la réalité, certains numérologues français utilisent systématiquement, la méthode avec tous les prénoms, mais la méthode du seul prénom usuel doit aussi être privilégiée.

Il y a de quoi s’y perdre, je le conçois, mais au final, le plus important, quelle que soit la méthode utilisée, c’est le prénom usuel qui reste et restera définitivement prioritaire, sur tous les autres, même si vous avez plusieurs prénoms.

Le prénom usuel, est en général le premier prénom, mais pas toujours, dans certains cas, c’est le second, et plus rarement c’est aussi parfois le surnom qui peut avoir autant d’impact, sans toutefois remplacer le prénom usuel sur l’état civil, tout dépend.

En Numérologie, tout est nuance, c’est une science humaine qui est complexe, dans laquelle nous n’avons pas tout découvert, car elle recèle de nombreux secrets bien gardés.

Si vous souhaitez savoir qui vous êtes, alors prenez votre prénom usuel, quel qu’il soit, car c’est celui que vous ressentez le mieux, et qui vous permet de vous réaliser et d’agir fondamentalement dans l’incarnation actuelle, c’est lui le moteur, c’est lui qui vous propulse, en fonction du nombre actif qui est révélé.

D’autre part, les prénoms secondaires agissent essentiellement sur un plan affectif, peu de personne les ressentent vraiment, car ils sont souvent empruntés aux anciens de la famille, et n’ont pas forcément un impact révélateur.

La méthode à plusieurs prénoms indique aussi un potentiel à atteindre, et certains acquis karmiques, une partie de ces acquis karmiques étant inclus aussi dans le prénom usuel.

Certaines personnes se reconnaissent dans l’identité à plusieurs prénoms, mais concrètement, d’autres sont aussi parfois dans l’erreur, car elles ont été convaincus par des pseudos numérologues de la véracité des informations contenu dans tous les prénoms, alors attention, il est facile de se reconnaitre dans tel ou tel nombre, car parfois la différence peut-être subtile, c’est donc votre ressenti qui reste prioritaire, le plus important étant de savoir quel prénom vous ressentez le plus, celui qui vous parle le plus, qui fait écho en vous, à partir de la prenez ce prénom usuel ou tout autre appellation usuelle, puis faite une analyse objective, c’est elle qui sera la plus parlante et la plus pertinente.

Alors, n’hésitez pas à monter deux thèmes distincts, celui à un seul prénom et celui avec tous les prénoms, vous aurez parfois des surprises, mais retenez bien que, s’il apparait des dissonances entre les deux thèmes, ce n’est pas une erreur, mais bien des potentialités complémentaires, qui apparaissent, parfois en accord et parfois en désaccord.

D’autre part, pour ce qui est du nom de famille, prenez le nom d’origine, et celui de jeune fille pour les femmes, le nom d’épouse étant secondaire.

Pour celles et ceux qui ont deux noms de famille inscrit sur l’état civil, que ce soit en France ou à l’étranger, prenez en compte les deux noms de famille, car ils forment la synthèse des deux hérédités, le plus souvent venant de la mère et du père, une sorte d’essence héréditaire, contenant les énergies des deux noms de famille.
Je conseille là aussi, de faire en plus l’analyse indépendante de ces deux noms de famille, car parfois on se reconnaît plus dans l’un que dans l’autre.

La Numérologie c’est de la nuance et de la subtilité, il y a bien évidemment d‘autres cas de figure, car la Numérologie c’est aussi du cas par cas.