frzh-TWnlendeitjakorues

Comment pratiquer la Radiesthésie 

Le pendule, qui est-il ? Comment l’utiliser et le choisir

Quel est donc ce petit objet curieux, tellement utilisé de nos jours.

Il peut prendre et avoir toutes sortes de formes et de poids, on peut même s’en fabriquer un facilement, ou utiliser des objets existants pouvant faire office de pendule, il peut être réalisé avec toutes sortes de matériaux.

Ce n’est pas le prix d’un pendule qui en fera sa qualité, car certains sont un peu trop onéreux à mon gout. C’est le rapport que vous aurez avec lui qui en fera toute son efficacité.

On doit ressentir un pendule et faire corps avec lui, on le choisi, mais il nous choisit aussi.

Faut-il avoir un don ou une capacité particulière pour pouvoir l’utiliser, et bien il faut d’abord y croire, avoir envie et au mieux-être attiré par le domaine de la radiesthésie, ici c’est votre intuition qui prime.

On peut tout faire ou presque avec un pendule, mais il y a avant tout quelques règles à connaitre et des protocoles à respecter pour se lancer dans l’aventure.

A priori tout le monde pourrait utiliser un pendule, mais comme je l’ai déjà dit dans un précédent article sur la radiesthésie et les énergies, certaines personnes sont réfractaires, si vous êtes dans ce cas n’insistez pas, je suis convaincu que vous êtes fait pour un autre domaine mystérieux et tout aussi passionnant.

Avant toute chose, achetez-vous un pendule qui vous convienne ou fabriquez vous en un, le premier qui vous attirera sera le bon, il répondra à vos sollicitations sans problèmes.

Dans un premier temps il vous faudra le prendre en main, le ressentir, le tenir dans votre paume pour qu’il puisse s’imprégner de vos vibrations.

Ensuite il va falloir définir le protocole du oui et du non et du neutre. Comment faire ?
Il vous suffit simplement de vous concentrer pendule en main entre le pouce et l’index, et de définir le sens de rotation et de balancement pour le oui, le non et le neutre, par exemple oui en rotation à droite, non en rotation à gauche et neutre en balancement vertical devant vous, par exemple, mais peu importe si vous souhaitez que votre non soit en balancement linéaire devant vous et que votre oui soit en rotation à gauche, vous pouvez ce n’est pas interdit. Vous pouvez aussi, autre solution, directement demander au pendule (dans votre tête ou à voix haute) quel sens correspondra au non, au oui et au neutre, le pendule vous le montrera de lui-même.

A partir de là, le protocole étant réalisé, vous pouvez commencer à poser vos questions.

Pour cela, afin de pouvoir pratiquer une séance de qualité, que ce soit pour vous ou pour les autres, il vous faudra obligatoirement être dans un bon état d’esprit, si un jour ce n’est pas le cas, remettez à demain la séance.

Pour qu’une séance se déroule au mieux, il va falloir vous concentrer sur la question à poser, cette question devra être formulée avec clarté et précision, votre esprit ne devra pas être perturbé. Canalisez au mieux votre esprit de façon à ce que vous n'influenciez pas le pendule, il en sera de même pour la ou les personnes qui seront à vos coter, l’esprit doit être canalisé afin de bien recevoir les énergies, c’est la même chose quand vous faite un tirage avec un Tarot ou un Oracle.

Il peut arriver que le pendule ne vous réponde pas, il y a deux solutions à cela, soit il ne connait pas la réponse, soit il ne doit pas vous la communiquer.

Entrainez-vous, car l’on peut faire énormément de choses avec un pendule, mais n’oubliez jamais que c’est vous qui êtes l’impulseur principal et que le pendule n’est que votre extension, un intermédiaire qui capte les énergies pour vous.

Vous ne travaillez jamais seul, vous travaillez avec votre pendule ou vos pendules.

Ce qu’il ne faut pas faire avec un pendule, le balancer dans tous les sens, comme j’ai pu le voir avec certains radiesthésistes, imprimant un mouvement violent de balancement et prédisant telle ou telle choses, c’est du n’importe quoi.

Dans certains cas, des personnes peuvent donner une légère impulsion au pendule pour lui donner le ton afin qu’il trouve ces marques, c’est une technique comme une autre si elle n’est pas exagéré. Donc si vous croisez quelqu’un qui utilise un pendule avec de fortes impulsions pour le faire bouger, il y des chances qu’elle ne soit vraiment pas radiesthésiste. Il y a beaucoup d’affabulateurs et de pseudos professionnels dans ce domaine.

La technique la plus simple et la plus vrai est celle qui consiste justement à ne pas donner d’impulsion au départ à votre pendule, il suffit pour cela de vous positionner au-dessus d’une table ou dans le vide, de tenir votre pendule entre votre pouce et votre index ou dans une position qui vous convienne, de vous concentrer, sans bouger ni votre main ni votre bras, le pendule bougera alors de lui-même, et c’est lui qui donnera l’impulsion du mouvement et seulement lui.

Voici ci-dessous une petite liste non exhaustive de pendules :

Vous trouverez très facilement des pendules de toutes sortes sur le net et de nombreuses explication à ce sujet, mais l’idéal serait d’avoir le pendule face à soi pour pouvoir le choisir efficacement, à vous de jouer.