frzh-TWnlendeitjakorues

La perversion narcissique : Le pervers et la perverse narcissique.

Note : cette pathologie fait partie du karma et du dharma de l’individu, ayant un impact sur le karma collectif.

Les marqueurs numérologiques :

Note importante : les marqueurs numérologiques pris comme exemple, sont basés sur mes recherches personnelles, et ne doivent pas pour autant être prise au pied de la lettre, ni généralisé, car chaque thème étant différent, il y aura évidemment des variantes, et quelques différences en fonction des individus ayant cette psychologie particulière. Il faut prendre en compte pour cela l’orientation négative du thème étudié, comme c’est le cas dans mon exemple, qui apporte toutefois des indications vérifiées, et une base de départ qui doit être approfondit en prenant le recul nécessaire pour cela.

Présence dominante (ou fort excès) dans le thème du 1, accompagné parfois par le 11, et la dette karmique 19, suivant le cas, l’ego à son paroxysme.
Dominante du nombre 3 dans la case 3, et présence dans le reste du thème du 3
Dominante du nombre 5 dans l’inclusion et dans le thème, avec la présence de la dette karmique 14, indique le coter perverti avec le 8 karmique.
Manque du nombre 8 dans la grille d’inclusion, associé au 1 en excès, tendance manipulatrice, égothique et dominatrice excessive.
Manque ou faiblesse du nombre 9 dans l’inclusion et dans le thème.

L’association du 1 en excès, avec une dominante 5 et 14 en dette karmique, plus le 8 manquant ou mal aspecté, met en avant certains aspects majeurs du pervers narcissique sur ses proies, domination, recherche de contrôle, perversion sadomasochiste, sexualité exacerbée, égo à son paroxysme, image de soi déformée, narcissisme et hypocrisie, avec le 3 en dominante complémentaire, et la présence d’une dette karmique 12, pouvant indiquer la cause ou une des causes de ce comportement.

Analyse rapide des mots clés principaux :

Il est intéressant d’analyser en premier lieu les deux mots de cette expression, à savoir, pervers ou perversion et narcissique, avant d’aller plus loin dans l’analyse du pervers narcissique, en effet le pervers ou la perverse narcissique, vont cumuler deux aspects négatifs accentués de la personnalité.

Pervers ou perversion : un comportement pervers ou perverti indique des attitudes malsaines, très discutable, immorales, des idées et des pensées inavouables, mauvaises, portant à des actes et des actions déviantes, qui peut porter atteinte à l’intégrité physique et morale du sujet et de la victime.

Narcissique : c’est être en admiration de soi-même, égoïste, et à l’ego surdimensionné, imbus de sa personne, se pensant unique en son genre et au-dessus des autres, les autres devant être en admiration devant lui, le narcissique en est convaincu.

On va donc retrouver les tendances perverses et narcissiques chez le sujet pervers narcissique, mettant en exergue un comportement déviant au service d’un ego démesurer et malsain. L’image de soi étant particulièrement déformée.

On retrouve le plus souvent des hommes ayant cette pathologie, particulièrement destructrice pour l’entourage, ou pour le conjoint, la conjointe, mais aussi pour lui-même, car un tel comporte laisse évidemment des séquelles sur le long terme.

Le pervers narcissique est le plus d’approche très sympathique au début d’une relation, enjoué, valorisant, mais ce n’est que la partie visible de l’iceberg, une partie qui font très rapidement comme neige au soleil.

Le pervers narcissique homme ou femme, choisit en général, une personne ayant certaines qualités, c’est ce qui les intéressent de prime abord, des qualités qu’ils ne possèdent pas eux-mêmes.
Ils vont donc pouvoir jouer sur deux tableaux, la valorisation et la dévalorisation du sujet (famille, conjoint ou conjointe, amis ou tout autre personne, facilement manipulable), pour leur permettre d’imposer ou du moins de tenter d’imposer leur domination, car c’est de cela dont il s’agit. Le pervers ou la perverse narcissique, sont des individus particulièrement manipulateurs, ils savent utiliser certaines failles psychologiques, qui parfois peuvent aussi être identiques au leur.

Caractéristiques du ou de la perverse narcissique :

  • Personnalité double ou capacité à changer facilement de comportement en fonction des situations.
  • Le jeu de séduction
  • Le pervers narcissique va chercher des personnes ou proies avec une grande sensibilité, ayant des qualités et une intelligence au-dessus de la sienne, pour s’en nourrir, et les vider de leur énergie.
  • La cause de cette perversion narcissique peut-être multiple, enfance perturbée, par un parent, père ou mère ou les deux, un proche (frère ou sœur…) ou tout autre personne, ou part une situation spécifique pouvant être différente suivant les individus.
  • Agressivité et violence psychologique et ou physique suivant le cas
  • Comportement sournois, malsain, mais en usant de subtilité
  • Utilise la technique d’isolement pour éloigner le sujet convoité des autres, pour avoir un ascendant plus fort sur lui.
  • Le pervers ou la perverse narcissique est très attiré par l’argent et les aspects matériels de la vie, cela lui confère un pouvoir de posséder de l’argent ou des biens.
  • Le pervers ou perverse peut vous vendre du rêve, comme vous faire vivre un cauchemar, un enfer au quotidien.
  • Sait se faire bien voir aux yeux de l’entourage de la victime, cela le valorise et lui permet d’assoir son autorité et sa domination.
  • Une tendance sado-masochiste pour certaines personnes
  • On peut remarquer une fausse empathie de leur part, les autres ne les intéressent aucunement, mais ils peuvent faire croire le contraire.
  • Leur ego est particulièrement surdimensionné et omniprésent, ils peuvent faire preuve d’une fausse humilité, d’égoïsme.
  • Le mensonge et l’hypocrisie sont une de leurs caractéristiques principales.
  • Les déviances sexuelles en font aussi partie
  • Le pervers narcissique est conscient de ce qu’il fait, sans pour autant valider le fait qu’il ou elle soit perverse narcissique.
  • Il va chercher à imposer ses vues et ses idées aux autres
  • Il ne se remettra pas en question, ou alors dans son jeu de manipulation, il remettra par contre en question ce que sont et font les autres, en usant de subtilité.
  • Si le pervers narcissique perd son emprise sur sa, ou ses proies, il perdra pied, se fermera, ou alors il usera de violence afin d’imposer sa loi.
  • Si le pervers narcissique comprend qu’il ne peut pas assujettir sa proie (au final plus forte et intelligente que lui), alors il lâchera prise en changeant d’attitude.