frzh-TWnlendeitjakorues

Lâcher prise et moment présent :

Pour lâcher prise, il faut vivre le moment présent, mais pour vivre le moment présent il faut lâcher prise.
Gros dilemme en perspective, car il est évident que tout cela n’est vraiment pas simple à réaliser, il n’y a pas de solution miracle, et il faudra passer par certains stades avant d’y parvenir.

Pour pouvoir y parvenir, il va falloir d’abord tenter de canaliser le mental, filtrer les différentes pensées qui nous assaillent régulièrement, faire le tri en quelque sorte, il faut arriver à différencier les idées et pensées utiles de celles qui ne le sont pas.

Nous ne sommes pas tous égaux à ce niveau, pour chacun et chacune d’entre nous, l’esprit sera plus ou moins actif, avec une tendance plus ou moins importante à ruminer et à ressasser de mauvaises pensées ou pas.

Les cérébraux auront tendance à réfléchir avec plus d’intensité, à s’introspecter plus en profondeur et à se remettre en question, pour les autres la réflexion sera différente, mais pas forcément plus simple.
Etre face à soi n’est pas simple, mais pourtant nécessaire, et c’est là qu’est le problème, faire face à ce que nous sommes est souvent déplaisant, car nous sommes confrontés à nos défauts et nos écueils, personne n’est parfait, et certains préfèrent se voiler la face ou porter un masque, plutôt que faire preuve de lucidité envers soi-même.

Pour pouvoir canaliser le mental, il va aussi falloir analyser et comprendre ce qui le court-circuite, mais c’est souvent les peurs, les frustrations, et les angoisses de chacun qui sont à l’origine du non lâcher prise et qui empêchent par la même occasion de vivre plus sereinement le moment présent.