frzh-TWnlendeitjakorues

Qu’Est-ce que la réduction théosophique, utilisé en Numérologie ?

Pour cet exemple prenons les racines essentielles :

4 = 1 + 2 + 3 + 4 = 10
5 = 1 + 2 + 3 + 4 + 5 = 15
6 = 1 + 2 + 3 + 4 + 5 + 6 = 21
7 = 1 + 2 + 3 + 4 + 5 + 6 + 7 = 28
8 = 1 + 2 + 3 + 4 + 5 + 6 + 7 + 8 = 36
9 = 1 + 2 + 3 + 4 + 5 + 6 + 7 + 8 + 9 = 45

Au passage nous pouvons noter l’addition du 4 qui donne 10 et qui correspond à la grande Tetraktys de Pythagore.
Mais aussi l’addition du 9 qui donne 36 et qui correspond à la double Tetraktys de Pythagore.

La réduction théosophique est systématiquement utilisé en numérologie, a part dans certains cas spécifiques.

4 = 1 + 2 + 3 + 4 = 10 = 1 + 0 = 1
5 = 1 + 2 + 3 + 4 + 5 = 15 = 1 + 5 = 6
6 = 1 + 2 + 3 + 4 + 5 + 6 = 21 = 2 + 1 = 3
7 = 1 + 2 + 3 + 4 + 5 + 6 + 7 = 28 = 2 + 8 = 10 = 1 + 0 = 1
8 = 1 + 2 + 3 + 4 + 5 + 6 + 7 + 8 = 36 = 3 + 6 = 9
9 = 1 + 2 + 3 + 4 + 5 + 6 + 7 + 8 + 9 = 45 = 4 + 5 = 9

La réduction théosophique permet d’obtenir un nombre final, comme quand vous calculer un chemin de vie par exemple, ou une essence dans le cas des lettres de passages, situés au niveau d’une étude annuelle.

Exemple de chemin de vie :

Calcul horizontal

14.06.1995 = 1 + 4 + 6 + 1 + 9 + 9 + 5 = 35 = 3 + 5 = 8

Mais aussi :

Calcul vertical

14.06.1995 = 14 + 6 +1995 = 2015 = 2 + 1 + 5 = 8

Au passage, notons qu’ils faut toujours utiliser ces deux méthodes de calculs pour obtenir le nombre du chemin de vie, car comme vous pouvez le constater, dans le premier calcul, il apparaît le sous nombre 35, qui n’apparaît pas dans le second calcul.
Il faudra donc prendre en compte le nombre racine 35 dans l'étude du chemin de vie.