0
0
0
s2smodern

Méthode de calcul et d’analyse du mois universel, de l’année universelle et du jour universel :

L’année universelle :

En premier lieu pour calculer l’année universelle en cours, c’est très simple, il suffit de réduire l’année en cours, pour 2021 = 2 + 2 + 1 = 5, ce qui nous donne une année universelle 5.

Pour 2022 = 2 + 2 + 2 = 6, ce qui nous donne une année universelle 6, et ainsi de suite, 2023 année 7…
Si vous trouvez un sous nombre comme pour l’année 2029 = 2 + 2 + 9 = 13 = 1 + 3 = 4, réduisez le, dans notre exemple nous avons 13 qui réduit donne 4, c’est donc une année universelle 4 qui vient d’un 13, il faut aussi garder le nombre 13 pour nuancer l’interprétation du 4.

Au niveau d’une analyse rapide, le 4 indique une année de labeur, de travail, de rigueur, de construction et de blocage…mais avec le 13 il y aura inévitablement des changements et des transformations radicales, nécessitant de repartir sur de nouvelles bases plus saines, tout cela concernera bien évidemment tous les êtres humains, car ce sont, ne l’oublions pas des énergies à influence universelles.
Le 4 reste toutefois l’énergie principale à prendre en compte en priorité dans votre analyse.

Le mois universel :

Alors bien évidemment l’on sera tenté pour calculer le mois universel, de prendre uniquement la valeur de base calendaire, ce qui est juste en soi, mais pour avoir une interprétation plus juste et plus poussée, l’on doit effectuer un calcul supplémentaire permettant de mettre en évidence une valeur importante qui correspond aussi au mois universel.

Ce calcul s’effectue en additionnant l’année universelle et le mois calendaire en cours, par exemple,

Pour une année universelle 2021 à valeur 5, je lui additionne le mois de janvier à valeur 1 calendaire, ce qui nous donne un mois universel 6.

Si je prends le mois de septembre à valeur calendaire 9, j’additionne 9 + 5 = 14 = 1 + 4 = 5, septembre sera donc un mois universel 5 en plus du 9, pour ceux qui le souhaitent les sous nombres peuvent aussi être analysé secondairement, dans notre exemple c’est un 14.

L’analyse dans notre exemple se fera donc en fonction des nombres 5 et 9, et 14 si vous souhaitez l’analyser aussi.

Exemple complet pour les douze mois de l’année universelle 2022 :

2022 sera une année universelle 6 (2 + 2 + 2 = 6).

Janvier 1 + 6 = 7
Février 2 + 6 = 8
Mars 3 + 6 = 9
Avril 4 + 6 = 10 = 1
Mai 5 + 6 = 11 ou 11/2
Juin 6 + 6 = 12 = 3
Juillet 7 + 6 = 13 = 4
Aout 8 + 6 = 14 = 5
Septembre 9 + 6 = 15 = 6
Octobre 10 + 6 = 16 = 7
Novembre 11 + 6 = 17 = 8
Décembre 12 + 6 = 18 = 9

Pour chaque année et mois universel c’est la même méthode de calcul.
La valeur finale obtenue, dont je viens de donner des exemples concrets pour le mois universel, donne une énergie supplémentaire à la valeur calendaire, qui est importante, car elle provient de l’addition de l’année universelle et du mois calendaire en cours, l’influence de l’année universelle étant primordiale et dominante, cela rend cette valeur tout aussi primordiale.

Note importante : pour calculer une année personnelle on utilise aussi l’année universelle en cours, ce qui permet de faire un constat évident quand à l’influence des énergies universelles sur tout un chacun, ainsi qu’à titre personnel.

Le jour universel :

Le jour universel va fonctionner de la même manière en fait, en prenant en compte la valeur du jour calendaire, mais aussi en additionnant chaque jour calendaire avec le mois universel, il s’en trouvera donc aussi influencé par la vibration de l’année universelle.

Par exemple le premier jour du mois est toujours à valeur 1, que l’on prend en compte et que l’on additionne au mois universel en cours, par exemple pour le mois d’octobre 2021, qui est un mois universel 6, j’additionne le 1, ce qui nous donne un jour universel 7, jour calendaire 1 + mois universel 6 = 7.
On analysera donc le 7 et le 1 pour l’interprétation.

Tout cela pourrait paraitre compliqué à certaines personnes mais ce n’est qu’une question d’habitude, le plus difficile et le plus important étant de faire une bonne interprétation et une bonne analyse de tout cela.

Cette méthodologie est plus complexe, mais encore plus précise, que si nous prenions uniquement les valeurs calendaires du mois et du jour universel, tel qu’inscrit sur notre calendrier Grégorien, les deux méthodes étant complémentaires.

0
0
0
s2smodern