frzh-TWnlendeitjakorues

Le livre cosmique ou l’Akasha :

On parle aussi d’annales ou d’archives Akashiques, voire même de mémoires Akashiques ou de livre de la connaissance, l’akasha ou livre cosmique c’est quoi en réalité ?

C’est comme une grande bibliothèque universelle, elle contient toutes les informations passées, présentes et future pour chaque individu.

Chaque fait et gestes, chaque situation, comportement et évènement sont consignés dans l’Akasha, que l’on peut aller vérifier, que l’on peut consulter comme un livre de vie en quelque sorte.

Seul quelques médiums puissants et particuliers peuvent y avoir accès, dont le très connu Edgar Cayce, qui faisait ses lectures médiumnique et karmique à partir de l’Akasha.
Fondamentalement chacun d’entre nous pourrait y accéder, mais faut-il pour cela avoir des capacités médiumniques suffisamment développées, et très certainement, une évolution spécifique en ce bas monde.

Donc Edgar Cayce, faisaient ses lectures médiumniques, à partir de ce livre de vie ou cosmique, environ 2500 lectures, qui lui ont permis d’aider et de soigner de nombreuses personnes.

Bien évidemment, l’Akasha est étroitement lié à la loi du karma et de la réincarnation, car chaque chose pour chaque vie est consignée à l’intérieur de cette énergie cosmique.

Evidemment, cette notion d’Akasha, reste une notion théorique, tout comme le karma et la réincarnation, mais pour celles et ceux, qui croient en tous ces préceptes, l’existence de l’Akasha ne fait aucun doute.

L’Akasha comme très souvent, désigne un concept tenant ses origines dans l’indouisme, que l’on retrouvent dans les ouvrages de Lobsang Rampa, ce concept a été développé et repris par bon nombre de théosophe, d’ésotéristes, et d’auteurs de différents horizons.

Dans une approche ésotérique et théosophique, l’akasha est considéré comme étant le cinquième élément, l’Ether dans lequel est donc emmagasinées, consigné, comme je le disais par ailleurs, toutes les actions et les pensées de chaque personne au cours des millénaires passées et très certainement à venir.

L’approche de concept reste bien sûr dans une vision spirituelle, et faisant aussi partie des corps subtils d’un être humain.
Pour les occultistes et les ésotéristes, le corps éthérique ou corps vital se situe ou se situerait, en fonction de vos croyances personnelles, entre le corps Physique et le corps Astral.

Aristote l’appelait, Âme nutritive, Théophraste l’appelait, corps animique, Rudolf Steiner, l’appelait corps vital, c’est en somme un corps énergétique bien spécifique.

Cornélius Agrippa, auteur de la philosophie occulte de 1510, faisait une distinction avec la partie éthérée de l’âme, comme étant un véhicule spécifique pour notre âme, lié à l’esprit et la raison, permettant de véhiculer et de porter l’âme, théorie très intéressante d’ailleurs.

L’Akasha est donc un élément impalpable et subtil, dans lequel nous pouvons aller rechercher les informations que nous souhaitons, mais seules quelques personnes à ce jour peuvent le faire, pour l’instant du moins.